Que faire à Lima ?

Lima est une capitale gigantesque, composée de nombreux quartiers et à la diversité déconcertante.

En toute honnêteté, nous ne serions pas forcément venus la visiter de notre plein gré mais nous avons atterri là et nous préférions faire un petit stop après nos 14h d’avion depuis Paris et avant de partir dans le Nord du pays.

Nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre bien que la ville ne nous attirait pas spécialement. Au final, nous ne regrettons pas car en creusant un peu c’est une ville qui a de jolies choses à offrir et c’est un bon point de transition lors d’un voyage au Pérou.

Tu trouveras dans cet article nos conseils, nos bons plans et nos idées de balades pour t’occuper 2 ou 3 jours à Lima !

Où loger à Lima ?

Pour commencer à planifier ton séjour, il faudra décider où loger.
À Lima, nous n’avons pas 1000 choix à te proposer : le quartier de Miraflores semble être le plus safe, calme et agréable. Si tu préfères, tu peux également loger dans le Centre Historique, à toi de voir ce qui te correspond le mieux.

De notre côté, nous avons choisi Miraflores. Nous avons logé 2 nuits à l’auberge The Secret Garden Hostel et nous avons été ravis ! L’auberge est tenue par Nico, un français qui s’est installé à Lima il y a quelques mois seulement.

L’ambiance y est très amicale, il y a un bar, une cuisine et un salon communs qui te permettent de te poser au calme ou de discuter avant d’autres personnes et créer des liens.
Tu peux choisir de dormir en dortoir ou en chambre avec salle de bain privative ou commune.

Le trajet Aéroport – Lima

Il faut savoir que l’aéroport international de Lima est assez excentré et se situé dans un quartier qui craint. Disons simplement qu’avoir une tête de touriste et une valise ou un backpack n’est pas un point positif… Mais pas d’inquiétude ! Il suffit de ne pas s’aventurer en dehors de la zone de l’aéroport.

Apparemment il y avait des navettes pas chères qui rejoignaient le Centre Historique et Miraflores, mais depuis la crise sanitaire ces services ont été interrompus.

À la sortie, de nombreux taxis attendent les touristes et leur sautent dessus en faisant mine de proposer des bons plans. Il vaut mieux se méfier et prendre un taxi directement aux stands situés à l’intérieur de l’aéroport. Le prix pour un trajet vers Miraflores est 60 soles.

Les quartiers à visiter

Miraflores

C’est le quartier un peu international, il est plus européanisé que le reste de la capitale bien qu’on s’y sente quand même assez dépaysé ! Sur les places par exemple, on peut croiser des cireurs de chaussures.

C’est le quartier idéal pour prendre une auberge ou un hôtel : de quoi se promener, manger un peu de tout et des taxis à foison.

À Miraflores, on a aimé flâner dans le Parc Kennedy et s’y poser pour manger une glace quand le soleil pointe le bout de son nez.

C’est aussi très agréable de se promener sur le bord de mer, sur « El Malecón », un sentier au sommet des falaises. Cette balade permet de s’évader un peu plus loin du bruit et de la pollution de la ville.

Un endroit populaire pour se détendre et manger une bonne crêpe à la française est le Parc del Amor, connu pour être un endroit romantique, notamment grâce à sa sculpture « El Beso ».

Le bord de mer de Miraflores est immense mais ce n’est pas du tout un endroit où l’on peut se baigner. Cependant, on y voit de nombreux surfeurs du lever au coucher de soleil.

Pour manger, on trouve des petites boutiques locales avec des plats pas chers (10-15 soles environ, l’équivalent de 2-3 euros) mais également des restaurants un peu plus haut de gamme et pour tous les goûts.

Il y a aussi le Mercado Central, ouvert tous les jours à partir de 9h environ, où on peut trouver pleins de petits stands de fruits et légumes, des plats locaux à emporter mais également des cakes sucrés.

Nous avons adoré y prendre notre premier petit-déjeuner péruvien. De quoi être rapidement dépaysé !

Barranco

Situé à environ 45 minutes de marche de Miraflores, nous avons apprécié Barranco, quartier un peu hipster, pour ses ruelles colorées, ses tags sur les murs et son ambiance en fin de journée.

On y trouve des façades uniques et de grandes maisons qui paraissent bien trop belles en comparaison aux autres quartiers de la ville. La vérité est que ce quartier était à l’époque des années 1900 celui des riches Péruviens de Lima.

Aujourd’hui, les maisons ont été transformées pour la plupart en appartements de luxe quand elles n’ont pas été laissées à l’abandon.

En marchant dans le quartier on retrouve également le Pont des Soupirs, lieu d’intérêt important du district. Il tient son nom d’une histoire ancienne : la fille d’un homme riche, privée de voir l’homme qu’elle aimait car il était balayeur de rues, se serait tenue à sa fenêtre le coeur brisé en soupirant assez fort pour que tous ceux qui traversent le pont l’entendent.

La légende dit que si tu fais un voeu et que tu traverses le pont en retenant ton souffle, alors il se réalisera. N’oublie pas de respirer à nouveau une fois les pieds à Terre…

En journée on remarque la nature et les jolies boutiques qui l’entourent, en soirée on y ressent une atmosphère plus romantique.

Nous avons adoré la promenade par le bord de mer qui rejoint Miraflores à Barranco. Pas étonnant que ce soit la promenade fétiche des Péruviens de Lima.

Gros coup de coeur également pour le coucher de soleil


Il est cependant tout à fait possible de s’y rendre en taxi si vous n’avez pas le temps ou l’envie de marcher !

Le Centre Historique

Nous avions à l’origine des a priori sur le Centre Historique, et comme nous nous étions bien baladés à Miraflores et Barranco nous avons même hésité à nous y rendre.

Finalement, le ciel bleu ce jour-là nous a donné un coup de boost et nous avons pris un BEAT (version cheap de UBER au Pérou) pour nous y rendre dans l’après-midi.

En remontant le Jiron la Union, rue commerçante qui mène à la place principale, nous avons été surpris d’être tant sollicités pour des tatouages et du cannabis… Mais rien de dérangeant, et nous avons pu marcher le long des boutiques et des petits restaurants, et croiser de nombreux vendeurs de rue (leurs churros sont très bons d’ailleurs !!).

Sur le chemin, on trouve la Plaza San Martin, majestueuse et faite de pierres blanches, un petit parc public idéal pour se poser au soleil.

Une fois arrivés à la Plaza Mayor (ou Plaza de Armas) qui est la place principale de la capitale, nous avons pu découvrir de nombreux bâtiments bordant la place.

On peut y voir entre autres la Cathédrale de Lima, le Palais du Gouvernement du Pérou (avec la relève de la Garde) et le Palais de l’Archevêché.

Les arcades et les murs pastel qui forment le pourtour de la place lui donnent une élégance particulière et prodiguent un sentiment de bien-être.

Autour de la place et dans les rues aux alentours on trouve de nombreux balcons particuliers, datant de l’époque de la Vice-Royauté et de la République du Pérou et étant devenus depuis un symbole architectural de la capitale.

Fascinés par la façade rose du Couvent Santo Domingo, nous avons souhaité y entrer. L’entrée adulte coûte 12 soles et comprend une visite guidée d’1h environ, en anglais ou en espagnol. C’était magnifique et très intéressant !

Le couvent a été construit au XVIème siècle et abrite la première université Péruvienne. Gros coup de coeur pour les jardins intérieurs qui nous ont fait penser à l’Alcazar de Séville.

Il est possible de visiter le Centre Historique de Lima en 1 ou 2 heures avec les Free Walking Tours proposés tous les jours. Nous avons préféré découvrir par nous-même mais il peut être intéressant d’avoir les explications détaillées d’un guide pour en apprendre beaucoup sur l’histoire de la ville de manière ludique.

Petite anecdote rigolote : nous avons été accostés sur la place par un monsieur super gentil ayant comme poste « Protecteur des Touristes ». À Lima nous avons remarqué qu’il existe énormément de postes de fonctionnaires d’Etat pour tout et n’importe quoi. Certains ont pour focus par exemple la circulation des voitures, d’autres la gestion des poubelles de rue, ou encore le bien-être des civils. Les rôles sont clairement définis et ils ont des costumes reconnaissables en fonction.

Et quel temps fait-il à Lima ?

On dit que les mois les plus propices pour visiter Lima sont de décembre à avril. Cependant ce n’est pas la période idéale pour visiter le reste du pays !

Nous avons été à Lima sur les derniers jours de septembre. Les températures tournaient autour de 15 degrés mais il y avait du vent et peu de soleil (même si on doit se l’avouer, on a quand même eu un peu de chance de ce côté là le dernier jour).

Nous étions quand même bien habillés avec des doudounes !

Nous avons entendu dire par les habitants que Lima est une ville tout le temps grise.
C’est très certainement vrai, mais avec les bons spots et ton grand sourire, tu pourras illuminer tout un quartier !

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Duez dit :

    Merci pour ce magnifique envoi vous avez pris plein de votre temp pour la famille encore merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s