2 jours de trek dans le parc national de Tayrona

Considéré comme le parc préféré du pays par les colombiens, Tayrona est à voir lors de ton passage dans le pays.

Situé sur la côte caraïbe, ce parc national s’étend sur 150 km². Autant te dire que ça en fait de la faune, de la flore, des plages et des sentiers !

Infos pratiques

Comment s’y rendre ?

Il y a un bus de la compagnie Cootrans Oriente qui part toutes les 30 minutes environ du mercado de Santa Marta. À noter que le bus longe la côte, donc il n’y a pas de soucis à le prendre en cours de route.

Prix : 6 000 pesos

Durée : 45 minutes de Santa Marta

Les frais d’entrée

Entrée au parc : 68 000 pesos

Assurance obligatoire (à payer sur place avec l’entrée) : 5 000 COP / jour

Quel trajet ?

Il existe deux entrée du parc. Zaino est l’entrée qu’empruntent tous les locaux pour passer la journée au parc, tandis que Calabazo mène à un sentier plus sauvage que nous conseillons vivement de prendre pour un trek de 2 ou 3 jours.

La découverte du parc se fait généralement sur 1 à 3 jours. Nous avons décidé de faire un trek de 2 jours et nous te conseillons cette option pour plusieurs raisons :

Premièrement, faire l’aller-retour sur 1 journée ne permet pas de profiter de tout ce que le parc a à offrir, seulement de faire l’aller-retour jusqu’à Cabo San Juan.
C’est beaucoup de marche pour une plage très connue mais également très bondée.

Ensuite, c’est génial de randonner tranquillement à l’abri de la foule et de découvrir Playa Brava ainsi que toutes les plages qui longent la côte.

De plus, l’expérience sur 2 jours est agréable, permettant de profiter amplement de la plage après une matinée de marche, et cela évite de parcourir le même chemin deux fois.

Où dormir ?

Il y a seulement deux plages aménagées pour y dormir : Playa Brava et Cabo San Juan.

Nous conseillons vraiment d’éviter Cabo San Juan, les tentes sont agglutinées les unes sur les autres et il y a beaucoup trop de monde. Nous avons opté pour une nuit en hamac à Playa Brava, une magnifique plage sauvage.

Notre expérience

Après avoir laissé nos gros sacs à notre hôtel à Santa Marta, nous avons pris la route depuis le mercado de Santa Marta.

S’en suit un trajet assez typique en Colombie : le bus s’arrête et laisse monter ou descendre des personnes toutes les 3 minutes, les vendeurs de chips et snacks en tout genre, les chanteurs/musiciens qui s’amusent dans les oreilles de Tevyn, etc…

Arrivés à l’entrée de Calabazo, nous ne croisons effectivement pas grand monde. Nous espérions être tranquilles, nous ne sommes pas déçus.

Seul un autre couple de voyageurs est arrivé à peu près au même moment que nous, et nous nous croisons sur la première heure avant de décider de continuer notre route ensemble. Le temps passe vite lorsqu’on discute avec de nouvelles personnes !

La première partie du sentier peut s’avérer un peu difficile car il y a pas mal de dénivelé, mais finalement ce n’est pas si terrible !

Nous avons mis 3h à rejoindre Playa Brava. Le chemin est agréable car nous sommes protégés du soleil par les arbres. Alors attention, il fait très humide quand même, et avec le sac à dos nos t-shirts sont trempés…

La Playa Brava est magnifique, quelle belle récompense après toute cette marche et cette chaleur. On lui trouve des airs de Narnia !

Nous nous dirigeons directement vers le bureau présent un peu en retrait afin de signaler notre arrivée et demander 2 hamacs pour dormir ce soir. Ce n’est pas nécessaire de réserver à l’avance, les installations sont top et on nous a même donné un plaid et une moustiquaire pour la nuit.

Le camping propose également un service de restauration matin, midi et soir : poisson, poulet ou végétarien. Les prix varient entre 20 000 et 30 000 pesos.

Une fois installés et le ventre rempli, nous partons nous jeter à l’eau et faire bronzette sur la grande plage de sable blanc qui nous fait de l’oeil !

La baignade est dangereuse à cause de forts courants, mais un maître nageur est présent et s’assure que chacun reste à un endroit approprié.

Nous passons l’après-midi à profiter ainsi au soleil, puis la soirée avec un bon poisson grillé puis devant un beau ciel étoilé…

La nuit en hamac n’a pas été une catastrophe comme nous en avions peur ! Plutôt agréable même, bien qu’un peu humide sur la fin, mais au moins nous avons évité les moustiques !

Nous reprenons la route le lendemain pour une grosse journée de marche.

Au programme, Cabo San Juan puis le chemin des plages jusqu’à l’entrée Zaino ! Une bonne petite trotte.

Si on avait trouvé le sentier plutôt simple la veille, cette fois-ci ça grimpe, et pour de vrai ! Il fait chaud, on marche, on marche, et ça ne s’arrête pas de monter.

Finalement au bout de 2h, on aperçoit notre première plage ! Quelle ne fût pas notre surprise quand, en tournant la tête, nous tombâmes nez à nez avec des gens nus ?

Effectivement, afin de rejoindre Cabo San Juan, il est nécessaire de traverser une plage nudiste ! Plutôt drôle, et tellement inattendu qu’on s’est finalement laissé prendre au jeu. Pourquoi pas après tout ? La nudité c’est la liberté !

Nous arrivons finalement à la plage la plus réputée du parc Tayrona : Cabo San Juan.
Alors certes elle est jolie et originale mais il y a beaucoup trop de monde et la claque est bien moins grosse qu’en arrivant à Playa Brava la veille…

On décide quand même de se poser et de faire trempette avant de repartir pour 2 dernières heures de marche le long de la côte.

La partie entre Cabo San Juan et Zaino est bien moins attrayante. On trouve ça long, il y a du monde, et de nombreuses mûles font le trajet avec des gens sur leur dos, ce qui bloque le passage et nous dégoûte pour ces pauvres animaux qui n’ont rien à faire là.

On rentre en fin de journée, épuisés mais satisfaits de cette petite virée dans le plus beau parc naturel du pays. Encore une belle découverte !

Découvre notre vidéo YouTube !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s